10 trucs cools à faire à Bruxelles

Bon. A Bruxelles, il y a le Manneken-Pis, la place royale, l’accent et la gueuze… Mais pas que ! Et parce que les Bruxellois sont hyper sympas, il fallait bien quelques trucs cool à leur faire faire. Et tout le monde vous le dira, Bruxelles a mille visages et mille recoins à découvrir. En voici déjà une courte dizaine.

1 / Boire une bière de brasseurs locaux

C’est l’une des premières choses que j’ai faite en arrivant à Bruxelles. Filer chez ma copine pour une dégustation de bières 100% belges. Et dans des verres à pieds, s’il vous plait. Alors, quitte à être en Belgique, autant déguster des bières brassées dans le coin comme celles de la Brasserie de la Senne ou plus récemment du Brussels Beer Project. Et si vous n’avez pas de copine chez qui aller, rendez-vous dans les innombrables bars de Bruxelles. Mes adresses ? Moerder Lambic, avec leur bières du jour et leurs conseils hyper pointues. Ou l’Amère à Boire, un peu plus loin du centre ville, à Flagey.

2 / Visitez le centre de la BD

Bruxelles, c’est la ville de Tintin, Spirou et des Schtroumpfs. Si l’on retrouve sur certains murs de la ville des illustrations des héros de nos lectures à bulles, tous se donnent rendez-vous au Centre belge de la bande dessinée, Alors si vous n’avez pas envie de faire la chasse au kilomètre et aux superbes façades illustrées, pour 10€ par adulte, on peut découvrir l’histoire de la Bande Dessinée, ses techniques, ses différents styles et retrouver des objets précieux et croquis réalisés par les illustrateurs et auteurs les plus renommés.

3 / Se rendre au Parlement Européen

Bon ok. On ne peut pas dire que le mot « cool » soit le plus juste quand on parle du Parlement Européen. Mais le quartier de l’Europe offre une image différente de Bruxelles, aérée et moderne. Et pouvoir observer en personne les lieux où se prennent les décisions qui impactent aujourd’hui notre vie au quotidien s’avère en réalité passionnant. Alors rendez-vous au Parlement Européen, la visite se fait toute les heures et elle est gratuite. Vous ne serez pas déçu de votre temps passé dans l’hémicycle.

4 / Manger une carbonade

Ou un plat 100% Bruxellois ! Et pour cela, rendez-vous au restaurant Fin de siècle ! Table en bois récupéré, grand comptoir, grandes ardoises collées au mur en guise de carte : Fin de siècle ne fait pas dans la demi-mesure. Ici, carbonnade, chicon farcie, Stoemp saussice, jambonneau à la sauce moutarde… les plats suivent avec application la tradition belge et grande générosité. Une alternative ? Houtsiplou, où la carbonade est servie elle aussi avec un choix de variété de burger ou de croquette. Mais on y va plus pour le cadre et le service que pour la cuisine… pas toujours maison…

 

5 / Faire un saut de puces au Jeu de Balle…

Le quartier des Marolles est de loin le plus cool de la ville. Si on ne loge pas dans le coin, on y traine le matin et surtout le week-end, bras ballants. Rue Haute, on chine dans les boutiques des antiquaires et on shoppe dans les friperies. On fait aussi du lèche-vitrines devant les magasins de déco et de créateurs. Puis on arrive au marché aux puces du Jeu de balle, où plus de cinq cent exposants vendent babioles et raretés dans une ambiance conviviale. A midi, pour ceux qui on une petite faim, on mange sur la terrasse ou la verrière de Pinpon : une ancienne caserne de pompier devenue restaurant. On y mange une cuisine belge plutôt raffinée et les fameuses croquettes de crevettes grises. Bon appétit !

6 / Acheter un ticket pour le Musée Magritte

Et pour 8€ l’entrée, on parcourt en trois étages l’histoire, les œuvres et la pensée originale de René Magritte. Publicité, écrits, pensées et bien entendu peintures, des œuvres significatives signées de la main de l’artiste accompagnent son histoire. On y découvre un homme là la pensée libre et original ayant une forte inclination pour le surréalisme. Certes, ses pièces majeures n’y sont pas mais on rit devant Par une belle fin d’après-midi et on frissonne devant L’empire des lumières. Un lieu incontournable au sein du complexe des Musées royaux des Beaux-arts de Belgique.

7 / Manger des produits bios 100% locaux

Et tout cela, c’est dans un grand appartement : chez Les Filles. Au rez-de chaussée, on trouve une petite épicerie de produits biologiques et locaux, puis les cuisines. Et à l’étage de cette belle maison grande claire et munie de hauts plafond, on trouve la salle de restaurant. Pour 19€, on a droit à deux entrées, un plat à volonté servi au fond de la pièce et un dessert du jour. Les produits sont bons, les recettes originales, la décoration soignée et le service super convivial. Un peu cher peut-être mais c’est le prix pour manger des plats plus légers !

8 / Écouter un concert dans le parc royal

Bruxelles accueille de nombreuses manifestations culturelles. Mais c’est dans le parc royal que les mélomanes peuvent apprécié le mieux les notes de musiques actuelles, rock ou jazz qui se jouent sur des scènes éphémères ou dans le kiosque du parc. On retrouve donc en été le Brussels Summer Festival avec un max de tête d’affiche et le Royal Park Music Festival les dimanches de juillet à 11h pour de superbes découvertes. Et c’est loin d’être tout !

9 / Acheter du chocolat de chez Marcolini

Parce que le chocolat belge est quand même une institution et que quitte à s’offrir un truc cool, autant que ce soit le meilleur, rendez-vous sous les galeries du roi ou aux Sablons dans la boutique de Pierre Marcolini. On y achète de petits chocolats tout en finesse ou de jolies pralines. La crème de la crème. Un seul petit bémol : le prix…

10 / Bruncher sur un rooftop

Et pas n’importe lequel ! Tout en haut d’un magnifique immeuble art déco hébergeant le Musée des instruments de musique de Bruxelles. Entrez dans le musée, visitez le si vous voulez. Sinon, prenez l’ascendeur jusqu’au dernier étage. Vous y découvrirez un restaurant offrant une magnifique terrasse et une vue panoramique de la ville. Tous les dimanche, le brunch y est à 29€ et à volonté avec un joli buffet à votre disposition pendant deux heures.

Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Zut j’ai raté la carbonade… Tampis, je serai obligée d’y retourner….

    J'aime

  2. Chloé dit :

    Super chouette article qui doit donner envie aux non-bruxellois de faire un saut dans la capitale belge 😉 vive marcolini!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s